Slide toggle

Achetez et vendez des oeuvres d’art contemporain en ligne

Bandombe Galerie est une plateforme web favorisant la promotion, la diffusion et l’acquisition de l’art contemporain réalisées par des artistes talentueux africains.

Avez-vous une question ?

Lundi - Samedi : 09:00 - 18:30 34, avenue commerce et Lokele, Commune de la Gombe - Kinshasa - RD.Congo +243 823391110 contact@bandombe.com

Stanis Mbwanga, le rêve de révolutionner la céramique congolaise

Vivant dans une société où la population ne mani­feste pas grand intérêt pour la céramique, pourtant elle en consomme autrement à travers des objets, Sta­nis Mbwanga crois en cette discipline et y accorde beaucoup d’importance. Tout petit, il en rêvait déjà. Sans connaitre ce qu’il avait l’habitude de faire dès son bas âge, notamment avec ses dessins, Stanis ne réalisait pas qu’il héritait le gout de l’art de son père.

Pour bien animer cela et surtout attirer par les vases, les mosaïques…, il intègre l’Aca­démie des Beaux-arts de Kinshasa où il dé­croche son diplôme en 2008. Après, Stanis Mbwanga envisage plus grand. La céra­mique étant vaste, il se penche sur l’appren­tissage d’autres techniques que l’Académie des Beaux-arts ne lui a pas proposées. C’est la République populaire de Chine qui l’ac­cueille, précisément au Jingdezhen cera­mic university, où il passe 4 ans. Ce choix n’était pas le fruit du hasard. Le pays de Soleil levant accorde une bonne place à la céramique. Leurs productions industrielles en la matière ne sont plus à démontrer.

Aujourd’hui spécialiste en céramique design, Stanis développe autrement son talent en apportant sa touche en dessins et peintures sur différents supports, essentiel­lement, en porcelaine. La technique c’est « Over glass painting ».

Cet artiste utilise plusieurs thématiques dans ses créations. Il dénonce notamment l’injustice et souligne l’influence des nou­velles technologies dans la société, mais aussi l’exploitation illégale des ressources minières (coltan, cobalt, etc), source de mul­tiples conflits et guerres à travers le monde. Dans son rôle d’artiste et sans rester silen­cieux, Stanis évoque, à sa manière, tout cela, comme c’est visible avec des cartes mères, circuits intégrés,… que l’on retrouve dans ses oeuvres avec un autre aspect plastique.

Les diversités que l’on retrouve dans la cé­ramique, d’un point de vue technique, pour­raient constituer un des points de dévelop­pement de la RDC, estime Stanis Mbwanga. Son rêve c’est de ramener la céramique à un niveau élevé dans son pays. Et pour y arri­ver, il est conscient qu’il n’est pas facile ni impossible avec un peu d’engagement.

Découvrez sa biographie et ses différentes oeuvres sur www.bandombe.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *